La fixation d’objectifs

Chacune des histoires postées sont réelles et pour des raisons de respect des personnes, les prénoms sont modifiés.
 
Dans chacun de ces cas, il n’est fait preuve ni d’efficacité ni de bienveillance.
Des pratiques simples permettent de ne pas avoir à vivre ces situations ou ne pas avoir à les faire vivre.
 

La perte de confiance :

Françoise a eu une discussion avec son manager la semaine dernière au sujet de ses objectifs qui n’étaient pas atteints. Le seul hic c’est que Françoise n’a jamais vraiment compris ce qu’attendait Jean sur l’objectif n°2 et elle s’est demandée comment il finirait par en mesurer le niveau d’atteinte. Après avoir eu la confirmation de la mesure subjective, Françoise en a conclu que l’entreprise mettait en place des objectifs inatteignables dans le seul but de ne pas les payer en totalité.
Françoise a fini par quitter l’entreprise quelques mois plus tard. Un Exit interview a démontré qu’elle quittait l’entreprise car elle estimait qu’on ne la reconnaissait pas à sa juste valeur.
 
La définition des objectifs est bien souvent un exercice peu maîtrisé par les managers qui se sentent souvent seuls dans cette réalisation.
La fixation d’objectifs individuels ou collectifs est un moment important dans l’entreprise car elle permet de donner un cap à chaque collaborateur et de s’assurer des éléments clé de l’efficacité bienveillante.
Pour cela chaque manager doit considérer le moment de fixation des objectifs comme un élément majeur de son rôle.  La préparation revêt une importance cruciale dans l’engagement des équipes.

Questions à se poser pour fixer un bon objectif :

  • Quelles sont les compétences de mon collaborateur ?
  • Que doit il développer pour être plus efficace ?
  • Que peut il apporter à l’équipe ?
  • Quels sont ses envies, ses projets ?
Nous pourrions développer encore plus de questions dans ce post, néanmoins il est important que le manager investisse le temps nécessaire à la préparation de son année, qu’il prenne du temps avec ses collaborateurs pour définir ensemble les bons objectifs et leur niveau d’atteinte.
 
Un collaborateur qui comprend ce qui est attendu et en accepte la règle est assurément plus engagé.